Nouvelles

Voici 10 choses à savoir sur la légalisation du cannabis et la sécurité routière :

Et oui le cannabis est officiellement légal, cela ne veut pas dire pour autant que sa consommation peut se faire de façon libre et sans conséquence.

Numéro 1

Il est interdit de conduire un véhicule routier, d’en avoir la garde ou le contrôle s’il y a présence détectable de cannabis ou d’autres drogues dans le système.

               Il est possible de détecter la présence de drogue par un test de salive.

Numéro 2

Le code de la sécurité routière interdit la consommation de cannabis par tous les occupants.

Numéro 3

Le consommation de cannabis thérapeutique ne permet pas la conduite d’un véhicule routier. Les capacités sont quand même affaiblies.

Numéro 4

Au Québec c’est tolérance zéro

Numéro 5

Si vous êtes accusé de conduite avec les facultés affaiblies au Québec, en vertu du Code criminel, vous subirez les sanctions fédérales (Code criminel) et les sanctions provinciales (Code de la sécurité routière).

Numéro 6

Vous pouvez avoir en votre possession un maximum de 30 grammes par personne adulte.

Numéro 7

Un agent de la paix pourra suspendre sur-le-champ, pour une durée de 90 jours, le permis d’une personne qui conduit avec les capacités affaiblies par le cannabis

Numéro 8

D’ici à ce que des dispositifs soient disponibles pour détecter une consommation récente de cannabis, les évaluations permettant de détecter les capacités affaiblies par le cannabis ou d’autres drogues continueront d’être utilisées par les agents de la paix.

Numéro 9

Votre permis pourra être immédiatement suspendu pour une durée de 90 jours si vous refusez de vous soumettre aux épreuves de coordination des mouvements ou de fournir les échantillons de liquide buccal. 

Numéro 10

En cas de conduite avec présence d’alcool, de cannabis ou de drogue, le titulaire d’un permis comportant l’exigence d’utiliser un antidémarreur éthylométrique (une baloune) sera passible d’une amende de 1 500 $ à 3 000 $, en plus de voir son permis être suspendu sur-le-champ pour une durée de 90 jours et son véhicule saisi pour une période de 30 jours.

La sécurité routière n’est pas un jeu, c’est pour votre sécurité et celle de la population !

https://encadrementcannabis.gouv.qc.ca/

Partager sur Facebook


©2020. Fondation québécoise d’éducation en sécurité routière. Tous droits réservés.