Nouvelles

Le projet de loi pour la légalisation de la marihuana devrait entrer en vigueur à compter du 1er  juillet 2018.  Il dit être là pour la protection des jeunes.  Une question se pose : « Est-ce que nos routes demeureront aussi sûres? »

QUELQUES CHIFFRES

Selon la SAAQ, de 2011 à 2015, 18% des conducteurs décédés avaient du cannabis dans le sang. Durant la même période, 30% des conducteurs âgés de 16 à 24 ans décédés dans un accident de la route au Québec, avaient du THC dans le sang.

QUE DIT LA LOI?

Le Code criminel qui est régi par la loi fédérale interdit la conduite affaiblie par le cannabis ou toute autre drogue.  Les conséquences de cet acte pourraient entrainer la suspension du permis de conduire pendant 24 heures, de recevoir une amende d’un minimum de 1 000 $, de se retrouver  avec casier judiciaire, de se faire révoquer son permis pendant 1 ou 3 ans, et même la prison s’il y a accident qui aurait causé des blessures ou la mort.

LA DÉTECTION APRÈS AVOIR CONSOMMÉ EST POSSIBLE

Lorsqu’un policier vous arrête et qu’il doute que vos capacités de conduire soient affaiblies par la consommation de drogues et/ou médicaments, il est possible pour lui de vous demander de faire des épreuves de coordination de mouvements. Ces épreuves sont;  le test du nystagmus horizontal (mouvement des yeux), le test de la démarche (marcher et se retourner) et le test de l’équilibre (se tenir sur un pied). Si après avoir effectué ces épreuves, le policier a encore des doutes sur votre capacité de conduire adéquatement,  il a le pouvoir de vous conduire au poste de police pour faire des tests plus approfondis.

S’ATTAQUER AU FLÉAU

La SAAQ a récemment publié une publicité sur l’effet du cannabis au volant qui a été visionnée près de 200 000 fois sur Facebook et YouTube. Bien contente que celle-ci a fait réagir, la SAAQ envoie un message clair : un des effets de la drogue au volant est l’affaiblissement du temps de réaction.  Pour en savoir plus sur le sujet visitez le site de la SAAQ.

Malgré l’enthousiasme des jeunes à l’annonce de la légalisation de la marihuana, la conduite sous l’effet de celle-ci demeure TOUJOURS INTERDITE!


©2020. Fondation québécoise d’éducation en sécurité routière. Tous droits réservés.